Les clés pour la réussite des vacances en camping-car


Si ce sont vos premières vacances au camping, sachez que leur réussite ne repose pas uniquement sur les jours que vous allez passer au lieu de villégiature en Dordogne. Il y a aussi la route et d’autres éléments. Dans ce dossier, nous allons vous donner quelques clés pour que ces vacances se passent comme sur des roulettes et soient inoubliables.

La planification du parcours

Si vous avez choisi de partir en camping-car, c’est aussi pour avoir plus de liberté au niveau des déplacements. En effet, vous pouvez envisager de découvrir toute la région de Dordogne et ne pas rester deux ou trois semaines dans un même village de camping. Pour la réussite de ces vacances, il est important de bien planifier avant le départ votre parcours. Identifiez également les points d’étapes où vous voulez vous arrêter. Vous devez bien travailler l’élaboration de ce parcours pour ne pas vous fatiguer en faisant des centaines de kilomètres en une journée. Pensez également à prendre en compte les petits arrêts pour profiter du paysage et de la nature : il ne faut pas oublier que vous êtes en vacances.

Les stationnements pour les nuits

Pour votre sécurité, il est déconseillé de rouler la nuit. Lorsque le soleil commence à se coucher, vous devez penser à vous arrêter, mais avec votre véhicule, vous ne pourrez pas vous permettre de vous garer n’importe où. Pour vos nuitées, la solution la plus sûre et aussi la plus confortable est l’emplacement dans un village de camping. Essayez de voir les lieux de villégiature près de votre parcours. Vous pourrez aussi y rester quelques jours pour récupérer et profiter des services que vous offre le village de camping Dordogne pas cher Domaine du Lac. Pour les campeurs, certains particuliers, certains producteurs et fermiers mettent aussi en location des terrains où vous pourrez passer la nuit. Pour cette solution de stationnement, il faut comprendre que vous n’aurez pas forcément les mêmes équipements que peut proposer un village de camping. Si dans le village où vous comptez passer la nuit, il n’y a pas de village de camping ni de particulier qui peuvent vous proposer un terrain où vous pourrez stationner, renseignez-vous à la mairie pour voir les lieux de stationnement.

La gestion de l’autonomie du camping-car

L’avantage du camping-car pour ces vacances, c’est qu’il va être à la fois votre moyen de déplacement et votre solution d’hébergement. Vous aurez à bord de l’eau et de l’électricité ainsi que le nécessaire pour mener votre petite vie. Il faut comprendre toutefois que vous n’aurez pas éternellement de l’eau et de l’électricité. Les camping-cars qu’on a aujourd’hui ont une autonomie entre trois et quatre jours, mais là, vous devez être à la fois économe et organisé pour ne pas manquer d’eau au beau milieu de la route. Si vous vous arrêtez dans un village de camping-car tous les deux jours, vous ne devez pas avoir de problème pour ce qui est de l’approvisionnement en eau potable et des vidanges des eaux sales. Pour ne pas dépenser trop d’énergie, pensez à ne pas allumer la télé, par exemple, lorsque vous êtes sur la route. Invitez vos enfants à profiter du paysage qui défile. Pour être plus serein pendant ce voyage en camping-car, il serait plus judicieux de prendre une batterie de secours, un groupe électrogène ou un panneau solaire. Pour le gaz, vous devez aussi faire le calcul en prenant en compte que celui-ci va assurer la cuisinière, le chauffe-eau, le frigo et le chauffage éventuellement. En été, une bouteille de 13 kg devrait vous tenir entre deux et six jours en fonction de votre consommation.

La sécurité

Lorsqu’on parle de sécurité, comprenez que celle-ci touche la sécurité routière et aussi la sécurité lorsque vous vous arrêtez. Sur la route, vous ne pourrez pas vraiment vous permettre de rouler aussi vite. Ceci va non seulement augmenter votre consommation d’essence, mais aussi mettre en cause votre sécurité. Pour éviter de vous mettre en danger, prenez bien en compte le poids ainsi que le gabarit de votre camping-car. Même si vous avez un grand véhicule, respectez le poids total autorisé en charge. Toujours pour votre sécurité, octroyez une pause au conducteur tous les deux heures. Côté stationnement, même si vous ne vous arrêtez que pour quelques minutes, privilégiez les endroits sécurisés et faciles d’accès. Il est déconseillé de vous arrêter la nuit sur les aires d’autoroutes, car elles ne sont pas toujours si sécuritaires. Lorsque vous quittez votre camping-car, pensez à fermer les volets pour ne pas tenter les cambrioleurs.

admin | le.francois.sylvain@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *