L’intérêt de visiter un zoo


Les zoos, ce n’est pas ce qui manque dans le monde. Pratiquement aux quatre coins du monde, dans les contrées les plus lointaines que l’on puisse imaginer, il existe des zoos. Tout semble indiquer que l’homme se plaît à admirer et à observer des animaux, domestiques ou sauvages, dans un environnement naturel, afin de voir comment ils se conduisent, de quelles manières ils vivent avec leurs congénères, de quoi se nourrissent-ils, etc.

Des zoos, en toute sécurité

On peut, bien sûr, rencontrer des animaux sauvages en pleine nature, lors d’une randonnée en montagne par exemple. Mais, on ne peut être sûr de rien, quant à sa réaction, son éventuelle agressivité, etc. Et la rencontre avec des gorilles en plein cœur de l’Afrique n’est pas souhaitable… Ce qui fait que si l’on veut mieux connaître certains animaux, rien ne vaut de se rendre dans un zoo, en toute sécurité. Les guides donnent toutes les explications que l’on veut savoir sur tel ou tel animal, rendant le moment non seulement agréable, mais aussi, et surtout, instructif à souhait. Et puis, un zoo, ce n’est pas uniquement des animaux. On y voit également des plantes, des arbres, parfois endémiques, des fleurs à profusion. Et des leçons sur la flore ne peuvent qu’être intéressantes ! Aussi, petits et grands peuvent tirer énormément de profit en visitant un zoo, ou des zoos, lorsque l’occasion se présente.

Pour un moment convivial

Visiter un zoo en famille est une activité des plus plaisantes, cela va de soi. Le simple fait que ce soit en plein air ne peut que faire du bien à tout le monde. Déconnecté du quotidien, des appareils électroniques, du téléphone portable, de la tablette, de l’ordinateur et de la télévision, tout un chacun peut apprécier le moment. Et si la communication fait défaut à la maison, visiter un zoo ne peut que favoriser le dialogue. De quelle manière ? Par le fait que voir des animaux, peut-être jamais vus auparavant et dont on ignorait jusqu’à maintenant l’existence, jouer, manger ne peut que susciter émerveillement, joie et exclamation. Toutes ces sensations provoquent tout naturellement des discussions, car tout le monde a envie d’exprimer ce qu’il ressent, ce qu’il voit, ce qu’il préfère, etc. L’important, c’est de prendre le temps de faire la visite, autrement dit, ne pas se précipiter, regarder rapidement un animal et passer au suivant. Savourer chaque instant, laisser le temps aux émotions d’éclore progressivement et s’épanouir, c’est ainsi que l’on grave ces visites dans son esprit et son cœur. Et étant donné qu’il existe de nombreux zoos en France, nul besoin d’aller loin, il suffit de se rendre dans celui le plus proche de son domicile. À l’occasion des vacances, bien sûr, il sera toujours temps d’en voir d’autres, peut-être plus grands, ou plus anciens ou encore comportant le plus de pensionnaires, etc. Quel que soit le zoo où l’on se rend, en principe, on en retire systématiquement beaucoup de plaisir, mais aussi d’instruction. On en apprend davantage sur la protection des animaux, sur l’écologie, sur la vie de certains animaux sauvages, sur les efforts fournis pour la préservation de l’environnement et d’autres choses encore sur la vie animale et végétale. Autant dire qu’on allie plaisir et apprentissage, l’utile à l’agréable. Et le fait de mettre les enfants au contact de ces réalités ne peut qu’être bénéfique.

Que dire du zoo de Beauval ?

Le zoo de Beauval compte parmi les plus célèbres de toute la France, de toute l’Europe et même de toute la planète. Et c’est un zoo français. Qu’est-ce qui le rend si populaire et renommé à l’international ? Partir à la découverte du zoo de Beauval vous permet de rencontrer les quelques 10 000 animaux de 600 espèces différentes qu’il abrite. Vous y trouverez des pandas géants qui amusent par leurs cabrioles, escalades de rochers et d’autres tours. Lamantins, éléphants, hippopotames, singes, tigres, girafes, gorilles…, des animaux en provenance des cinq continents y sont aussi représentés. On y assiste à des spectacles de plusieurs centaines d’oiseaux, appelés « Les Maîtres des Airs », et des otaries, facétieuses à souhait. Et dans l’enceinte du zoo, en cas de creux ou pour une pause, une dizaine de restaurants sont à la disposition des visiteurs. Il est aussi possible d’y pique-niquer, dans un bel espace aménagé avec tables et chaises.

admin | le.francois.sylvain@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *